Uncategorized

MY DAEMON, un anime nippo-thaïlandais sur Netflix

Collaboration entre le Japon et la Thaïlande, l’anime My Daemon sera disponible sur Netflix ce jeudi.

C’est malheureux mais chez Netflix, ils semblent adorer l’image de synthèse texturé comme un anime traditionnel. Et pour autant, dans les nombreuses séries utilisant ce style d’animation, il n’y en a pas encore une qui a vraiment fait ses preuves. Ceux que cela ne rebute pas pourrons découvrir My Daemon ce jeudi 23 novembre 2023 dès 9h01 en exclusivité sur la plateforme.

My Daemon se déroule dans un futur proche où une explosion nucléaire a ouvert une faille entre la Terre et L’Enfer créant un immense pollution de poussière sorti des enfers. Pris dans ce chaos, le jeune Kento élève à l’école primaire va découvrir dans la forêt un Daemon nommé Anna qu’il va recueillir pour l’élever. Ensemble, ils vont s’embarquer dans un grand périple pour sauver la mère de Kento.

My Daemon (Boku no Daemon) est une série originale imaginée par le romancier et scénariste japonais Hirotaka Adachi, connu aussi sous le nom de plume de Otsuichi dont la spécialité sont les courtes nouvelles horrifiques. Il est déjà le scénariste de l’anime Exception sur Netflix au style graphique déjà étrange et l’auteur du roman Summer Ghost dont il a lui même écrit l’adaptation en film d’animation.

C’est curieusement à Igloo Studio, un studio thaïlandais qui collabore habituellement avec d’autres studios sur les effets visuels mais qui sort des fois leurs propres œuvres qu’a été confié la création de la série. Ils ont notamment participé à la série Love Death + Robots sur Netflix. C’est le grand patron du studio Nat Yoswatananont en personne qui s’est chargé de la réalisation. La version originale de la série est malgré tout bien en japonais.

My Daemon

A Lire Aussi

L'Empire de Bruno Dumont [Critique Ciné]

L’EMPIRE de Bruno Dumont [Critique Ciné]

Space Opera chez les Ch’tis, L’Empire de Bruno Dumont aura de quoi déconcerter les non initiés.

Bob Marley : One Love

BOB MARLEY : ONE LOVE de Reinaldo Marcus Green [Critique Ciné]

Bien trop inspiré par Bohemian Rhapsody, le biopic Bob Marley ; One Love aura bien du mal à nous convaincre.

Madame Web

MADAME WEB de S.J. Clarkson [Critique Ciné]

Après Venom et Morbius, le Spiderverse de Sony Pictures  accueille Madame Web dans un long métrage qui risque de faire rager les fans.

Daaaaaali! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

DAAAAAALI! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux signe un hommage très singulier à Salvador Dali dans son nouveau film Daaaali!

L'Étoile filante

L’ÉTOILE FILANTE de Abel et Gordon [Critique Ciné]

Le duo Abel & Gordon se frotte au Film Noir  de manière toujours aussi originale dans leur cinquième film L’Etoile Filante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.