CinémaCritique CinéMise En Avant

SUZUME de Makoto Shinkai [Critique Ciné]

SUZUME de Makoto Shinkai [Critique Ciné]

Suzume - Copyright Wild Bunch Germany 2023

Après Your Name. et Les Enfants Du Temps, Makoto Shinkai nous délivre un nouveau chef d’œuvre avec Suzume.

Battant tous les records au Box Office japonais, Makoto Shinkai s’est imposé avec ses deux derniers films Your Name. et Les Enfants Du Temps comme le nouveau maître de l’animation japonaise. Il le confirme à nouveau avec son nouveau long métrage Suzume. Une œuvre plus sombre et plus mature qui devrait à nouveau ravir ses très nombreux fans par la beauté de ses images. Sans divulguer de trop l’intrigue du film, voici quelques raisons de le découvrir au plus vite.

Suzume, c’est le nom de la nouvelle héroïne de Makoto Shinkai. Une lycéenne qui alors qu’elle se rendait en cours en vélo va croiser en chemin un jeune étranger aux cheveux longs qui lui donnera l’impression qu’ils se sont déjà vus. Après lui avoir indiqué la direction des ruines d’un ancien centre thermale, elle sera prise de remords de l’avoir laissé et cherchera à le retrouver. Dans les ruines, elle finira par trouver la porte mentionnée par l’étranger mais aucune trace de lui. En ouvrant cette porte, Suzume découvrira le passage vers un autre monde dans laquelle elle ne pourra entrer. Mais en ramassant une étrange pierre trouvée au sol, la jeune femme ne se doutera pas qu’elle vient de déclencher une terrible catastrophe.

Suzume - Copyright Wild Bunch Germany 2023

C’est probablement pour rendre hommage au grand maître du Studio Ghibli que Makoto Shinkai a situé le début de son histoire dans la ville de Miyazaki . Comme dans Le Voyage D’Agartha et Your Name., il a choisi d’avoir à nouveau une jeune femme comme principale héroïne de Suzume. Il prend cependant des risques par rapport à ses deux derniers films qui lui ont valu une reconnaissance internationale en ne racontant pas cette fois ci une histoire d’amour. Notre héroïne et le mystérieux jeune homme prénommé Sota ont en effet une grande différence d’âge qui ne leur permet de songer que furtivement à la romance. D’autant plus que ce garçon mystérieux subira un sort qui fera qu’ils seront bien plus préoccupés par l’idée de sauver la région de la catastrophe qu’à se compter fleurette.

Une nouvelle fois, Makoto Shinkai nous en mettra plein la vue par la beauté des décors de Suzume et ses effets de lumière qui ont fait sa marque de fabrique. Le sens du détail dans la reproduction des paysages est un véritable régal pour les yeux qui mérite vraiment de découvrir ce nouveau long métrage sur grand écran. Toujours scénariste de ce nouveau film, il créé de nouveaux personnages réellement attachants que ce soit les deux protagonistes principaux tout comme la galerie de personnages secondaires qui leur viendront en aide dans leur aventure, tous aussi sympathiques les uns que les autres. Cela fait réellement plaisir de voir un scénariste qui arrive encore à écrire des histoires sans se forcer à coller aux mouvements wokistes qui polluent grand nombre d’œuvres. Suzume est juste une jeune fille pleine de courage qui n’a pas besoin d’en faire des tonnes pour devenir une héroïne dont tout le monde appréciera les qualités.

Suzume - Copyright Wild Bunch Germany 2023

En revanche, Suzume conserve le même défaut propre à la plupart des œuvres de Makoto Shinkai sur la clarté de son scénario. D’une durée de deux heures, le film connaîtra par moment quelques ralentissements durant lesquels nous aurons le temps de nous demander ce qu’il cherche réellement à nous raconter. Si le réalisateur et scénariste confie avoir voulu parler de deuil et évoquer le séisme catastrophique qui a frappé le Japon en 2011, le message ne sera pas forcement évident à comprendre dans la façon où il raconte son histoire, Elle reste tout de même plus simple à comprendre que la faille temporelle de Your Name. mais pourrait déconcerter les plus jeunes par son aspect très sombre.

Malgré cette intrigue un peu curieuse, cela ne nous empêchera cependant pas de passer un vrai moment d’émerveillement devant le film. Il y a vraiment de quoi être subjugué par l’incroyable réalisation du film et ses grands moments fantastiques. Les occasions de rire ou de s’émouvoir ne manqueront clairement pas en suivant le véritable road trip de Suzume et Sota depuis la petite ville de Miyazaki jusqu’aux rues de Tokyo. Avec le travail de génie de Makoto Shinkai et ses équipes, l’animation traditionnelle en 2D a vraiment encore de beaux jours devant elle tant elle garde un charme quasiment impossible à retrouver dans les productions 3D.

Suzume - Copyright Wild Bunch Germany 2023

Bien parti pour être le plus grand film d’animation de cette année 2023, Suzume est incontestablement un nouveau chef d’œuvre à mettre au compte de Makoto Shinkai. Il faudra bien sur être habitué à ses récits complexes pour apprécier pleinement ce long métrage dont les amusants personnages et la réalisation magistrale ne pourront que vous subjuguer. Déconseillé aux trop jeunes, ce formidable film d’animation mériterait en tout cas bien plus une première place au Box Office que le décevant Super Mario Bros. Le Film.

MON AVIS :
5/5

Ecoutez la critique :

A Lire Aussi

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHE SUICIDAIRE CONSENTANT de Ariane Louis-Seize [Critique Ciné]

Avec ses allures de graphic novel, Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant casse les codes  du film de vampires traditionnel.

Immaculée

IMMACULÉE de Michael Mohan [Critique Ciné]

En pénitence pour Madame Web, Sidney Sweeney entre dans les ordres dans le film d’horreur Immaculée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.