DECISION TO LEAVE de Park Chan-Wook (Critique Ciné)

DECISION TO LEAVE de Park Chan-Wook (Critique Ciné)

Decision To Leave - Bac Films

Très justement récompensé au Festival De Cannes, Decision To Leave le nouveau film de Park Chan-Wook sort juste à temps pour la Fête Du Cinéma.

Après avoir à son tour céder à la tentation de passer à la série TV en réalisant The Little Drummer Girl, Park Chan-Wook est finalement de retour au cinéma avec le polar Decision To Leave. En compétition officielle au Festival de Cannes en mai dernier, le cinéaste coréen en est reparti auréolé d’un Prix de la mise en scène amplement mérité. La Fête du Cinéma qui aura lieu du 3 au 6 juillet vous donnera l’occasion de le vérifier par vous même.

Plutôt habitué à filmer des criminels ou des justiciers, Park Chan-Wook a décidé cette fois ci de passer de l’autre côté en suivant l’inspecteur de police Jang Hae-Joon joué par Park Hae-Il. Déjà tourmenté par des affaires non classées qui l’empêche de dormir, il va se retrouver plongé dans une nouvelle enquête encore plus troublante. La mort d’un homme victime d’une chute en montagne dont il devra déterminer s’il s’agit d’un simple accident, d’un suicide ou bien d’un meurtre. En rencontrant Song Seo-Rae, la veuve du défunt incarnée par Tang Wei, il va rapidement se retrouver obsessivement attiré vers elle.

Decision To Leave - Bac Films

Vous l’aurez compris, plus qu’un simple polar, Decision To Leave est aussi une histoire d’amour interdite entre un policier et une coupable potentielle. Car qui d’autre que cette femme battue aurait pu vouloir tuer cet homme ? Bien que lui même marié, sans vivre cependant avec son épouse, il finira par devenir totalement obsédée par cette femme qui prendra un malin plaisir à se lancer dans un jeu de la séduction dans une relation qui restera platonique.

Il faudra parfois s’accrocher pour suivre le récit de Decision To Leave car il sera parfois difficile de replacer certaines scènes dans le fil de l’histoire. Riche en rebondissements, le long métrage repartira sur un nouveau mystère là ou nous pensions approcher de la fin. Lorsque la véritable conclusion arrivera nous serons submergée par l’émotion de cette dernière scène incroyablement bouleversante qui fera date dans la carrière de Park Chan-Wook.

Decision To Leave - Bac Films

Même si Decision To Leave aurait largement mérité une Palme d’Or ou à défaut un Prix du Jury comme Old Boy, le prix de la mise en scène ne pouvait clairement pas échapper à Park Chan-Woook cette année. Le cinéaste a en effet l’art pour composer des plans d’une beauté saisissante jouant avec les angles de vues et les focales de manière magistrale pour faire des images qui pourraient devenir des tableaux. La musique du fidèle Jo Yeong-wook jouera elle aussi un rôle important dans cette mise en scène.

Comme dans Mademoiselle le chinois et le coréen se mélange dans Decision To Leave mais au lieu d’être sous titrée de couleur différente, tout ce que l’héroïne d’origine chinoise dira dans sa langue ne sera cette fois pas sous titré tant qu’il n’a pas été traduit en coréen. Il serait donc dommage de voir le film en version française car vous manqueriez ce parti pris de mise en scène important dans la relation entre le policier et la veuve.

Decision To Leave - Bac Films

Nouvelle leçon de cinéma, Decision To Leave ne déçoit clairement pas. Entre la beauté de ses images, son récit plein de rebondissement, la musique de Cho Young-wuk et l’impeccable interprétation de ses acteurs Park Hae-Il et Tang Wei, Park Chan-Wook réalise encore un sans faute. S’il n’y a qu’un film à aller voir pour la Fête du Cinéma, c’est clairement Decision To Leave.

MON AVIS :
5/5

A Lire Aussi

La Maison

LA MAISON de Anissa Bonnefont [Critique Ciné]

Ana Girardot se dévoile comme jamais pour entrer dans la course aux César avec son rôle dans La Maison.

Couleurs De L'Incendie

COULEURS DE L’INCENDIE de Clovis Cornillac [Critique Ciné]

Suite d’Au Revoir Là-Haut, le roman Les Couleurs De l’Incendie de Pierre Lemaitre est à son tour adapté au cinéma par Clovis Cornillac

Wakanda Forever

BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER de Ryan Coogler [Critique Ciné]

Attendu comme le messie capable de sauver les salles obscures, Black Panther : Wakanda Forever se montre t-il à la hauteur ?

Amsterdam

AMSTERDAM de David O. Russell [Critique Ciné]

AMSTERDAM de David O. Russell [Critique Ciné] Sept ans après son dernier film, David O. Russell est de retour avec

X - Ti West

X de Ti West [Critique Ciné]

Le réalisateur Ti West retrouve le chemin des salles obscures avec son nouveau film d’horreur X.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.