CinémaCritique Ciné

LE MENU de Mark Mylod [Critique Ciné]

LE MENU de Mark Mylod [Critique Ciné]

Le Menu - Copyright 20th Century Studios. All Rights Reserved

Anya Taylor-Joy joue les trouble-fêtes dans le thriller culinaire Le Menu

Alléché par la présence d’Anya Taylor-Joy et une brochette de talentueux acteurs et par une bande annonce qui avait de quoi nous mettre en appétit, Le Menu a de sérieux arguments pour attirer les spectateurs en salle en cette période où les cinéphages n’ont pas grand chose de vraiment original se mettre sous la dent. Mais même si ce thriller culinaire présente bien, la recette ne prend malheureusement pas tout a fait.

Écrit par Seth Reiss et Will Tracy, deux scénaristes quasiment inconnus, l’idée de Le Menu leur est venue de leur expérience de la découverte de cette curieuse cuisine étoilée plus destinée à faire ressentir de nouvelles sensations à nos papilles qu’à rassasier nos appétits. Ils ont eu l’idée de pimenter l’habituel film culinaire en y ajoutant les ingrédients d’un thriller. Trouvant rapidement sa place dans la fameuse blacklist des projets a porter au plus vite sur grand écran, le scénario s’est retrouvé curieusement entre les mains de Will Ferrel et Adam McKay. Heureusement il n’en ont pas fait une comédie mais c’est peut être bien à eux que l’on doitcette touche d’humour noir que l’on trouve dans le long métrage.

Le Menu - Copyright 20th Century Studios. All Rights Reserved

Se moquant de ses prétendus fins gourmets qui sont prêt à payer une fortune pour vivre une véritable expérience culinaire, Le Menu suit douze convives triés sur le volet qui vont avoir le privilège de diner sur une île isolée où le Chef Slowick leur a concocté un menu spécial. Parmi eux, Tyler a invité son amie Margot pour partager avec lui cette expérience. Ils se retrouveront au milieu d’un groupe composé d’une ancienne star du cinéma, d’une grande critique culinaire, d’un couple de bourgeois et de trois jeunes hommes d’affaires un peu trop grande gueule.

Construit sur une trame de thriller très conventionnelle , nous devinerons très vite la place que tiendra chaque personnage lors de ce diner. Il ne fera aucun doute qu’Anya Taylor-Joy tient le rôle de la « Final Girl » en tant qu’invité inattendue à ce diner tandis que les autres ne seront que du menu fretin destiné à mal finir. Le film ne fait d’ailleurs pas longtemps secret du sort qu’attend ses convives. Le véritable suspense étant de découvrir comment va se dérouler ce diner particulier.

Le Menu - Copyright 20th Century Studios. All Rights Reserved

Malheureusement ce qui aurait pu donner plus de saveur à ce thriller très conventionnel aurait été une mise en scène originale. Mais confiée à Mark Mylod qui s’est fait connaitre avec la série Shameless, la réalisation restera tristement plate. Une histoire pareille aurait mérité la patte d’un cinéaste de la trempe d’un M. Night Shyamalan ou Ari Aster pour la rendre plus savoureuse. Les plans les plus soignés seront ceux sur les assiettes réalisés spécialement par David Gelb à la tête de la série documentaire Chef’s Table sur Netflix. Pour un prétendu film d’horreur, Le Menu joue plus sur l’aspect psychologique que sur les effets visuels. Les quelques scènes un brin sanguinolentes paraissent bien trop aseptisées et brèves pour nous faire réellement de l’effet.

À l’origine, c’est Emma Stone qui aurait du tenir le rôle principal de Le Menu. Cela aurait certainement donné un autre genre au personnage mais il faut reconnaitre qu’Anya Taylor-Joy est parfaite pour ce rôle avec sa beauté froide. Elle est de plus bien plus habituée aux thrillers et films d’horreur majoritaire dans sa filmographie. On n’imagine personne de plus adapté que Ralph Fiennes pour incarner le charismatique Chef Slowick très angoissant et machiavélique. Avec la tête de premier de la classe que se paye ici Nicholas Hoult, l’acteur est aussi très amusant dans ce rôle de fan du Chef Slowick. Nous aurons aussi la bonne surprise d’y revoir Judith Light, l’héroïne de la série culte Madame Est Servie tandis que John Leguizamo incarne à juste titre l’acteur has been. Dans un rôle très diffèrent de celui qui l’a fait connaitre dans Downsizing, Hong Chau joue ici une chef de rang autoritaire qu’il ne vaut mieux pas chercher à la contrarier.

Le Menu - Copyright 20th Century Studios. All Rights Reserved

Le Menu avait tout les ingrédients pour nous mettre en appétit malheureusement le résultat final nous laissera un peu sur notre faim. Derrière l’idée angoissante de cet ultime souper, se dessinera  bien trop vite la trame très conventionnel des thrillers les moins inspirés. Sans Anya Taylor-Joy et Ralph Fiennes pour remonter le niveau, Le Menu aurait certainement eu beaucoup moins intérêt mais leur présence justifie pleinement de se préter au jeu.

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHE SUICIDAIRE CONSENTANT de Ariane Louis-Seize [Critique Ciné]

Avec ses allures de graphic novel, Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant casse les codes  du film de vampires traditionnel.

Immaculée

IMMACULÉE de Michael Mohan [Critique Ciné]

En pénitence pour Madame Web, Sidney Sweeney entre dans les ordres dans le film d’horreur Immaculée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.