CinémaCritique Ciné

LE ROYAUME DES ABYSSES de Tian Xiaopeng [Critique Ciné]

Le Royaume Des Abysses

Et si la relève d’Hayao Miyazaki venait finalement de la Chine ? C’est ce que laisse à penser le splendide Le Royaume Des Abysses

Alors que le médiocre Chien Et Chat semble vouloir s’imposer comme le film pour enfants de ces vacances de février, un dessin animé chinois mériterait grandement de lui damer le pion. Il s’agit de Le Royaume Des Abysses, une magistrale démonstration des talents des animateurs chinois en terme d’image de synthèse qui a de forte chance de s’imposer comme le plus beau film d’animation de l’année.

Là où le Studio Ghibli n’a clairement pas réussi sa transition vers l’animation numérique préférant revenir aux traditions avec le magnifique Le Garçon Et Le Héron, le studio chinois OctMedia  et son dirigeant le réalisateur Tian Xiaopeng ont su se nourrir des influences flagrantes du Maître Hayao Miyazaki pour imaginer Le Royaume Des Abysses. Une jeune héroïne courageuse dans la lignée de celle du Voyage De Chihiro, un monde fantasmagorique plein de fantaisie et les illustrations qui émaillent le film ne laisseront aucun doute a ce sujet.

Le Royaume Des Abysses

Le Royaume Des Abysses raconte l’histoire de Shenxiu, une fillette d’une dizaine d’année dont la mère a choisi de quitter le foyer familial ne pouvant faire face à sa tache parentale. Vivant avec son père, elle a fini par être totalement délaissée depuis que celui ci a eu un autre enfant avec sa nouvelle épouse. Ce petit frère est devenu leur unique centre d’intérêt au point même que personne n’a songé à célébrer l’anniversaire de Shenxiu. Alors qu’elle partait pour la première fois avec eux en croisière, elle va passer accidentellement par dessus bord. Sauvée par une étrange créature faite de cheveux et d’une dizaine d’yeux globuleux; la jeune fille va se retrouvé conduite jusqu’au Royaume Des Abysses, un restaurant fantasmagorique prenant la forme d’un sous marin.

Il faut bien avouer que nous pourrons nous retrouver un peu largué dans les premières scènes a l’intérieur de ce Royaume Des Abysses de par le rythme frénétique des séquences. Le long métrage donne clairement l’impression d’un sorte de rêve voir même plutôt d’un véritable cauchemar qui pourra effrayer le jeune public. Shenxiu se retrouvera plongée malgré elle au milieu de phoques et ragondins employés du restaurant et d’une clientèle de poissons particulièrement exigeante. À la tête de ce restaurant se trouve un chef réputé et excentrique en pleine tourmente par la perte de ses précieuse étoiles. C’est l’étrange relation entre ce personnage très particulier et Shenxiu qui sera au cœur de cette histoire. Le chef promettant de l’aider à retrouver ses parents si elle l’aide en contrepartie a récupérer ses étoiles. Une tâche qui ne sera pas évidente car la fillette est comme poursuivie par un fantôme rouge qui s’empare d’elle à la moindre contrariété et qui balaye tout sur son passage.

Le Royaume Des Abysses

S’en suivra une avalanche de péripéties très mouvementée qui semble bien souvent plus destinée a nous en mettre plein la vue qu’à servir un véritable récit. Il faut bien reconnaitre que Le Royaume Des Abysses est réellement spectaculaire et magnifique. Alors que l’eau est réputée comme très difficile à reproduire numériquement, le réalisateur Tian Xiaopeng n’a pas eu l’air d’être effrayé par le challenge et le résultat est juste incroyable. Inspiré par la peinture à l’huile, les décors sont bien souvent un véritable enchantement dans leur profusion de couleurs.

Toute l’étrangeté de ce récit viendra s’éclairer dans la dernière partie du film. L’émotion nous submergera alors que nous sera enfin révélé à quoi rime cette constante frénésie visuelle. Une conclusion très émouvante qui se prolongera encore pendant une bonne partie du générique où l’histoire se poursuit encore et où nous pourrons également découvrir les très belles pages du livre Le Royaume Des Abysses.

Le Royaume Des Abysses

Dépassant en technique tous les meilleurs Pixar et capable même de rivaliser avec Avatar, Le Royaume Des Abysses est un film absolument splendide déconseillé aux trop jeunes mais qui séduira sans aucun doute les fans du Voyage De Chihiro et des autres œuvres du Studio Ghibli. Il fandra maintenant surveiller des près les prochains films du réalisateur Tian Xiaopeng et de son studio OctMedia.

MON AVIS :
5/5

A Lire Aussi

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHE SUICIDAIRE CONSENTANT de Ariane Louis-Seize [Critique Ciné]

Avec ses allures de graphic novel, Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant casse les codes  du film de vampires traditionnel.

Immaculée

IMMACULÉE de Michael Mohan [Critique Ciné]

En pénitence pour Madame Web, Sidney Sweeney entre dans les ordres dans le film d’horreur Immaculée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.