CinémaCritique CinéUncategorized

L’EMPIRE de Bruno Dumont [Critique Ciné]

L'Empire de Bruno Dumont [Critique CIné]

Space Opera chez les Ch’tis, L’Empire de Bruno Dumont aura de quoi déconcerter les non initiés.

Alors que tous les fans de science fiction attendent avec impatience la sortie du Dune : Deuxième Partie  de Denis Villeneuve la semaine prochaine, un autre Space Opera bien plus inattendu s’est invité en salles ce mercredi 21 février 2024. Il s’agit de L’Empire, le nouveau film toujours aussi décalé de Bruno Dumont. Un croisement improbable entre ses précédents films dans le Nord Pas De Calais et Star Wars qui risque bien de laisser perplexe grand nombre de spectateurs non initiés qui s’aventureront à découvrir un tel mariage.

Il suffit de voir comment les différents acteurs du film semblent avoir bien du mal à en parler en interview pour ne pas douter que c’est un film très particulier que signe ici Bruno Demont avec L’Empire. Une sorte de comédie qui ne cherche pas le gag à tout prix comme La Folle Histoire De L’Espace de Mel Brooks mais qu’il faut absolument prendre au second degré pour ne pas rester totalement perplexe devant cette histoire. Partageant le même gout que Quentin Dupieux pour les films qui n’ont pas vraiment de sens, chercher à tout  comprendre à L’Empire ne servira à rien car beaucoup de vos interrogations n’auront jamais de réponses.

L'Empire de Bruno Dumont [Critique CIné]

Comme la saga de George Lucas, L’Empire est une nouvelle illustration du sempiternelle combat entre le Bien et le Mal. L’histoire imaginée par Bruno Dumont met en scène deux peuples extra-terrestre les Uns et les Zéros qui ont pris l’apparence d’humains et vivent tous dans un petit village du Nord de la France situé en bord de mer. Alors que vient de naitre la nouvelle incarnation du Mal sous la forme d un jeune bébé, Le deux clans s’épient et se défient du regard jusqu’au jour de leur grande confrontation.

Rappelant un peu les films Avant Que Nous Disparaissions et Invasion de Kiyoshi Kurosawa de part ses extra-terrestres mêlé à l’espèce humaine qu’ils tentent de comprendre, L’Empire semble n’être qu’une succession de scènes qui voient passer les jours sans  qu’il ne se produise vraiment quelque chose. C’est à se demander si Bruno Dumont avait vraiment un scenario en tête au moment de débuter le tournage de L’Empire ou s’il s’est contenté de filmer des scènes plus ou moins drôles en pensant ficeler cela au montage. Il semble en tout cas avoir pris un malin plaisir à écrire des répliques pastichant les sagas de science fiction tellement incompréhensibles que nous pouvons clairement voit sur le visage des acteurs qu’ils ne savent pas eux même ce qu’ils racontent.

L'Empire de Bruno Dumont [Critique CIné]

Comme Ma Loute, L’Empire mélange des acteurs originaires du Nord au physique très atypique à des révélations et des grands noms du cinéma Français. D’un coté l’inconnu Brandon Vlieghe dans son premier rôle au cinéma en Général du Mal nommé Jony et de l’autre Anamaria Vartolomei, la révélation du film L’Évènement en une espèce de Maître Jedi du clan du Bien nommée Jane. Leurs grands chefs prendront l’apparence du fidèle Fabrice Luchini en Belzébuth leader du clan du mal et Camille Cottin incarnation du leader du bien. Lyna Khoudri révélée par le film Papicha joue une sorte de cagole  au service des Forces du Mal très amusante tandis que  le méconnu Julien Manier est une sorte de Padawan de Jane.

Pour un Star Wars se déroulant sur la Côte D’Opale ne se prenant pas au sérieux, nous nous n’attendions clairement pas à une telle réussite en matière d’effets spéciaux aussi bien numériques que physiques. Cela parait vraiment étonnant d’avoir mis un tel budget pour un film dont l’histoire n’a aucun sens comme si Bruno Dumont a vraiment tenu à ce que son Space Opera ait tout de même vraiment de la gueule. Dommage cependant que les entrainements au sabre laser ne conduisent pas à un grand combat entre Jane et Jony qui se déroulera au final de manière assez inattendue. Le final du film inspiré par le 2001, L’Odyssée De L’Espace de Stanley Kubrick laisse cependant penser que L’Empire pourrait n’être que le commencement d’une saga. Reste à savoir si le public sera prêt à en redemander.

L'Empire de Bruno Dumont [Critique CIné]

Même s’il veut parfois sans donner l’air, L’Empire est loin d’égaler la saga de George Lucas et n’a pas non plus la drôlerie de La Folle Histoire De L’Espace. Il faut vraiment y aller en gardant en tête qu’il s’agit avant tout d’un film de Bruno Dumont injectant un peu de science fiction dans ses habituelles comédies du Nord Pas De Calais. Une histoire à ne pas prendre au sérieux ni même chercher à tout y comprendre qui prêtera à sourire mais qui ne sera pas la comédie de l’année.

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

Rosalie

ROSALIE de Stéphanie Di Giusto [Critique Ciné]

Nadia Tereszkiewicz ose se laisse pousser la barbe pour la romance militante Rosalie.

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHE SUICIDAIRE CONSENTANT de Ariane Louis-Seize [Critique Ciné]

Avec ses allures de graphic novel, Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant casse les codes  du film de vampires traditionnel.

Une réflexion sur “L’EMPIRE de Bruno Dumont [Critique Ciné]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.