Actus CinéCinéma

NEXT DOOR, Daniel Brühl passe à la réalisation [Actus Ciné]

NEXT DOOR, Daniel Brühl passe à la réalisation

Daniel Brühl s’inspire de sa vie d’acteur pour passer à la réalisation avec Next Door au cinéma ce mercredi.

Pour certains Daniel Brühl est le gentil héros de Good Bye Lenin !, pour d’autres c’est la saleté de sniper nazi d’Inglourious Basterds ou l’infame Baron Zemo de Captain America : Civil War. Autant de raisons de l’aimer ou le détester qui lui ont inspiré son premier film en tant que réalisateur intitulé Next Door. Une comédie noire qui sortira au cinéma ce mercredi 29 décembre 2021.

Next Door suivra la mésaventure de Daniel, un célèbre acteur qui vit à Berlin dans un très bel appartement avec sa compagne, leurs deux enfants et la nounou. S’apprêtant à prendre l’avion pour Londres pour passer un casting pour un film de super héros, il aura la mauvaise idée d’aller attendre son chauffeur au bar du coin. Il s’y fera alpagué par Bruno, un homme qui prétend être son voisin mais auquel Daniel n’a jamais prêté attention. Lui avouant qu’il ne l’aime pas, Bruno va faire vivre un véritable enfer à Daniel en le retranchant dans les recoins les plus sombres de son intimité.

Bien que largement inspiré par des anecdotes de sa vie d’acteur, Daniel Brühl ne s’est pas senti les capacités d’écrire lui même le scénario de Next Door. Il a donc fait appel au romancier autrichien Daniel Kehlmann qu’il avait rencontré en jouant dans l’adaptation de son livre Moi Et Kaminski pour l’aider à écrire cette histoire dans laquelle il compte se venger de ce que certains ont pu lui dire et casser son image de gentil qui lui reste collé à la peau depuis son rôle dans Good Bye Lenin !. Le film parle aussi de la gentrification de Berlin.

En plus de réaliser le long métrage, Daniel Brühl s’est aussi donné le premier rôle. Pour incarner le voisin belliqueux il a porté son choix sur Peter Kurth avec qui il avait déjà joué dans Good Bye, Lenin !, Un Ami à Moi et Moi et Kaminski. Il y a aussi Rike Eckermann vue dans la série Berlin Station ; Aenne Schwarz vue dans Stefan Zweig, Adieu L’Europe et  Vicky Krieps récemment à l’affiche de Old et Beckett.

Aenne Schwarz

A Lire Aussi

S.O.S. Fantômes : La Menace De Glace

S.O.S. FANTÔMES : LA MENACE DE GLACE de Gil Kenan [Critique Ciné]

Deuxième volet de la nouvelle génération de Ghostbusters, S.O.S. Fantômes : La menace de Glace déçoit par son scénario loin de ce que nous pouvions espérer du retour de la saga.

Rosalie

ROSALIE de Stéphanie Di Giusto [Critique Ciné]

Nadia Tereszkiewicz ose se laisse pousser la barbe pour la romance militante Rosalie.

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.