BARBAQUE de Fabrice Éboué [Critique Ciné]

BARBAQUE de Fabrice Éboué [Critique Ciné]

Barbaque

Fabrice Éboué s’attaque avec humour aux Vegans dans sa nouvelle comédie sanglante Barbaque.

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

À la question « peut-on rire de tout ? » l’humoriste, réalisateur, scénariste et acteur Fabrice Éboué répond clairement « oui » comme il l’a régulièrement prouvé à travers ses spectacles ou ses films. Apres avoir tenté il y a deux ans de réconcilier Chrétiens, Juifs et Musulmans dans son vrai-faux film communautaire Coexister, il a décidé cette fois ci de se moquer des intégristes du mouvement Vegan qui n’hésitent carrément plus à s’en prendre carrément aux bouchers pour défendre leur cause.

Dans Barbaque, Fabrice Éboué incarne Vincent Pascal, un boucher, tout ce qu’il y a de plus honnête, qui aime la bonne viande et qui tient absolument à ne servir que des produits de qualité. Malheureusement pour lui, les affaires ne sont pas florissantes et vont même jusqu’à mettre son couple en péril. L’attaque de leur boucherie par des vegans aurait bien pu leur faire mettre la clé sous la porte mais en tuant par accident l’un des responsables de ce saccage et en commercialisant par inadvertance son corps transformé en jambon dans leur boucherie, ils vont attirer une clientèle de plus en plus nombreuse, curieuse de découvrir ce succulent « porc d’Iran ».

Barbaque

Avec le nom de ses premiers spectacles, Fabrice Eboué n’a jamais caché sa passion pour les affaires criminelles. Quoi de plus normal donc qu’il finisse par incarner lui même un tueur en série tels qu’on peut les voir dans l’émission Faites Entrer L’accusé. Comme la majorité d’entre eux son personnage Vincent Pascal a un prénom pour nom de famille. Rien ne laissait pourtant présager que cet honnête commerçant finirait pas devenir un véritable tueur en série. C’est encouragé par sa femme qu’il cherche à reconquérir qu’après avoir hésité à commettre son premier meurtre, il finira par y prendre gout et se lancera dans une vague d’assassinats souvent hilarants.

Si Barbaque nous fait beaucoup penser à la comédie musicale Sweeney Todd porté au cinéma par Tim Burton pour son couple de tueurs qui se met a vendre des tourtes de viandes humaines ou au film danois Les Bouchers Verts sorti en 2005, Fabrice Éboué dit ne pas avoir vu ces films et revendique plutôt l’influence de la comédie culte C’est Arrivé Près De Chez Vous qui suivait le quotidien d’un tueur en série brillamment incarné par Benoît Poelvoorde. Il est vrai que c’est bel et bien le même genre d’humour noir réservé à un public averti que l’on retrouve ici de manière parfois flagrante dans les scènes de meurtre. Fabrice Éboué arrive cependant à s’en détacher suffisamment pour signer une comédie originale et vraiment drôle bien au dessus du niveau des productions françaises habituelles.

Barbaque

Pour jouer son épouse, Fabrice Eboué a eu la très bonne idée de choisir Marina Foïs. Alors qu’elle joue la même semaine dans le très sérieux La Fracture, la retrouver dans un rôle comique digne de ce qu’elle faisait avec la troupe de Robins Des Bois sur la chaîne Comédie! est un véritable plaisir. Ils sont particulièrement bien entouré par des seconds rôles très amusants comme leur couple d’amis interprété par l’humoriste Virginie Hocq et Jean-François Cayrey détestable mais très drôle couple de bouchers bourgeois ou bien Victor Meutelet qui joue le petit ami Vegan de leur fille. Sans oublier Christophe Hondelate qui reprend juste pour le film sa place de présentateur de Faites Entrer L’Accusé.

Barbaque

Avec Barbaque, Fabrice Éboué retrouve tout son mordant dans cette comédie bien saignante à l’humour sombre et décalé. En s’attaquant avec beaucoup d’humour aux intégristes du véganisme, l’humoriste risque de s’attirer les foudres de certains mais fera surtout beaucoup rire la majorité des spectateurs qui sortiront du film en ayant envie de se faire une bonne entrecôte.

MON AVIS :
4/5

A Lire Aussi

Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City

RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY de Johannes Roberts [Critique Ciné]

Pour ses vingt-cinq ans, le jeu vidéo culte Resident Evil s’offre une nouvelle adaptation cinématographique en forme de reboot.

Encanto La Fantastique Famille Madrigal

ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL de Byron Howard, Jared Bush & Charise Castro Smith [Critique Ciné]

Disney nous entraine en Colombie pour son soixantième film d’animation Encanto, La Fantastique Famille Madrigal.

Cry Macho

CRY MACHO de Clint Eastwood [Critique Ciné]

Clint Eastwood joue la carte de la nostalgie avec son nouveau film Cry Macho.

Aline de Valérie Lemercier

ALINE de Valérie Lemercier [Critique Ciné]

Valérie Lemercier retrace a sa façon l’histoire d’amour entre Céline Dion et son manager dans son nouveau film Aline.

Barbaque de Fabrice Eboué

BARBAQUE de Fabrice Éboué [Critique Ciné]

Fabrice Éboué s’attaque avec humour aux Vegans dans sa nouvelle comédie sanglante Barbaque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.