CinémaCritique Ciné

NINJA TURTLES : TEENAGE YEARS de Jeff Rowe & Kyler Spears [Critique CIné]

Les Tortues Ninjas reviennent au au cinéma dans un nouveau reboot enfin réussi Ninja Turtles : Teenage Years.

Apres trois films live bien amusants au début des années 90, une adaptation en image de synthèse qui n’a pas marqué les esprits en 2007 et deux navets produits par Michael Bay en 2014 et 2016, c’est le succès de Spider-Man New Generation qui permet aujourd’hui aux Tortues Ninja de faire leur retour au cinéma près de dix ans plus tard dans un nouveau film d’animation. Empruntant la même technologie mêlant animation traditionnelle et image de synthèse pour un résultat décoiffant ce Ninja Turtles : Teenage Years devrait sans aucun doute réussir à détrôner Barbie de la tête du Box Office ce mercredi 9 août 2023.

Imaginé par Seth Rogen et Evan Goldberg à qui l’on doit de nombreuses comédies déjantées, le dessin animé Sausage Party et les adaptations en séries de Preacher et The Boys, l’histoire de Ninja Turtle : Teenage Years repart à nouveau de zéro pour une nouvelle Origin Story transposée à notre époque. Suite à l’intervention musclée d’une puissante organisation secrète dans le laboratoire d’un scientifique qui développait un fluide capable de transformer les animaux en mutants humains, quatre bébés tortues exposées à ce produit sont tombées dans les égouts où elles ont été recueillies par Splinter, un rat devenu lui aussi mutant à leur contact.

Nous les retrouverons adolescents quinze ans plus tard, souffrant de devoir se cacher des humains. Leur seule occasion de quitter les égouts étant pour aller faire les courses et rentrer sans trainer. En faisant connaissance avec la lycéenne et apprenti journaliste April, ils vont avoir pour la première fois l’occasion de mettre en pratique les enseignement de leur maître Splinter en matière d’arts martiaux se découvrant l’opportunité de devenir des héros reconnus de tous grâce à leurs prouesses. Ils vont alors échafauder un plan pour arrêter Superfly une mouche mutante qui sème la panique dans toute la ville.

Si les fans de la première heure pourront parfois s’étonner des libertés prises par les scénaristes Seth Rogen et Evan Goldberg, c’est pour la forme plus que pour le fond que ce nouveau film mérite d’être vu. Réalisé par Jeff Rowe à qui l’on doit déjà le très réussi Les Mitchell Contre Les Machines et par Kyler Spears, ce  Ninja Turtles : Teenage Year semble réellement donner vie au comic book avec ses images de synthèse recouvertes de textures qui donnent l’impression que le film a entièrement été dessiné à la main. Des traits d’esquisses soulignant les mouvements ajoutent en plus un dynamisme constant aux différentes scènes. En plus de cela, de superbes effets lumineux rendent ce long métrage d’animation vraiment magnifique.

Destiné à l’avance à devenir une franchise avec une suite déjà prévue au cinéma avec aussi une série animée sur Paramount+ entre les deux, il manque à ce  Ninja Turtles : Teenage Years, encore beaucoup d’éléments caractéristiques de la saga, histoire de garder des billes pour la suite. Avec Seth Rogen et Evan Goldberg au scénario, il n’est pas étonnant de voir que cette histoire s’épargne les inspirations wokistes mais le film n’échappe cependant pas à la mode assez hypocrite de plus de diversité en mettant en scène une April O’Neil noire comme dans la dernière série Nickelodeon en cours de diffusion.  De quoi décevoir les amoureux du personnage de l’époque sans être certains d’attirer plus de spectateurs pour cela.Mais sans s’arrêter sur de genre de détail au fond sans importance,  Ninja Turtles : Teenage Years est avant tout un enchaînement de scènes comiques ou spectaculaires  où nous n’aurons absolument aucun moment pour s’ennuyer que nous découvrirons cette nouvelle relecture des Tortues Ninjas pleine d’humour.

Si le film fait un bref clin d’œil aux premiers comics book,  le ton sombre des origines est totalement mis de côté pour une histoire clairement destinée aux adolescents d’aujourd’hui en adoptant leurs expressions que les « boomers » ne capteront peut être pas. réussi dans son ensemble le doublage français se permet malheureusement de franciser cette histoire New Yorkaise en changeant certaines références américaines par des noms d’artistes francophones et ajoutant une vanne sur ParcourSup dont nous aurions pu nous passer. De quoi donner envie d’aller voir si la version originale ne serait pas plus drôle avec ses véritables dialogues.

Ce Ninja Turtles : Teenage Years est sans aucun doute la plus réussie des adaptations cinématographiques des Tortues Ninja à ce jour. Visuellement très réussi, le film se montre très dynamique mais surtout vraiment très drôle. Les nostalgiques du premier dessin animé tout comme les nouvelles générations devraient largement trouver leur compte devant cette relecture signée Seth Rogen et Evan Goldberg qui vous en mettra plein la vue. C’est avec la plus grande impatience que nous attendons déjà la suite qui ne pourra encore qu’être meilleure si l’on se fie à ce qui a déjà été teasé.

MON AVIS :
5/5

A Lire Aussi

Abigail

ABIGAIL de Matt Bettinelli-Olpin & Tyler Gillett

Difficile de savoir si Abigail est un remake de La Fille De Dracula ou de Maman J’Ai Raté L’Avion. Quand

Furiosa : Une Saga Mad Max

FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX de George Miller [Critique Ciné]

George Miller étend l’univers de Mad Max : Fury Road dans l’ambitieux prequel Furiosa : Une Saga Mad Max tout

Les Intrus

LES INTRUS de Renny Harlin [Critique Ciné]

Même si nous ne l’attendions pas, la saga The Stangers repart pour une nouvelle trilogie aux allures de mauvais remake sous le titre Les Intrus.

When Evil Lurks de Demián Rugna |Critique Ciné]

WHEN EVIL LURKS de Demián Rugna [Critique Ciné]

Récompensé au Festival Fantastique de Gérardmer, When Evil Lurks innove dans le film de possession.

Le Deuxième Acte de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

LE DEUXIEME ACTE de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux est déjà de retour avec Le Deuxième Acte choisi  à juste titre comme film d’ouverture du Festival De Cannes 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.