CinémaCritique Ciné

UNE ÉQUIPE DE RÊVE de Taika Waititi [Critique Ciné]

Une Équipe De Rêve de Taika Waititi

Après Thor : Love & Thunder, Taika Waititi revient par surprise avec l’inattendu Une Équipe De Rêve aux allures de déjà vu.

Fini les Space Opera pour Taika Waititi ! Après ses deux Thor très diffèrents de ce à quoi les fans s’attendaient, le réalisateur remet les pieds sur Terre pas très loin de sa Nouvelle-Zélande natale pour Une Équipe De Rêve. Une nouvelle comédie footballistique basée sur une histoire vraie qui n’aurait certainement susciter aucun intérêt sans son réalisateur et la présence de Michael Fassbender dans le rôle principal.

Déjà racontée dans un documentaire du même nom, Une Équipe De Rêve suit l’histoire de Thomas Rongen, un entraineur de foot anglais dont le fort tempérament a poussé les membres de la FIFA à l’envoyer entrainer la pire équipe du monde. Celles des îles Samoa Americaines qui s’était illustré lors de la Coupe Du Monde en 2001 en encaissant pas moins de 31 buts dans le même match sans jamais avoir jamais réussi à marquer un seul but dans toute leur histoire. Loin d’être enchanté de cette décision,  il n’aura cependant pas d’autre choix que d’accepter  cette proposition ou perdre son job.

Une Équipe De Rêve de Taika Waititi

Il y a de quoi se demander si l’histoire d’Une Équipe De Rêve n’est pas une sorte d’allégorie de la vie de Taika Waititi. Comme l’entraineur Thomas Rongen, le réalisateur semble lui aussi avoir été laissé sur la touche par Marvel et Disney après l’échec de Thor : Love And Thunder guère apprécié du grand public et des critiques qui l’ont trouvé bien trop délirant. Alors que nous l’attendions sur un film Star Wars qui semble aujourd’hui être passé à la trappe, cette comédie bien plus sage et convenue pourrait être vue comme un chemin de croix pour le  cinéaste.

De cette histoire déjà vu cent mille fois dans tous les sports possible, nous espérions que Taika Waititi sache apporter un peu d’originalité. Il n’y a en effet pas grand chose de nouveau dans cette histoire d’équipe composée d’incapables qui finira par enfin se redresser et faire leur preuve. L’apparition de Taika Waititi en prêtre des les premières minutes du film promettait d’y retrouver son humour tout comme le les dessins de seins au marqueur indélébile sur le visage du président de la fédération des Samoa Américaines laissait présager encore une bon gros délire mais le réalisateur va cependant rapidement s’assagir. C’est surtout avec des gags visuels digne d’un bêtisier sportif que nous aurons vraiment l’occasion de rire.

Une Équipe De Rêve de Taika Waititi

Gardant un ton léger,Une Équipe De Rêve ne cherchera pas à nous faire nous esclaffer à tout bout de champs. Le rire ne viendra pas des dialogues en eux même mais de la galerie de personnages très décalé malheureusement pas assez développé pour que nous puissions vraiment s’attacher à tous les membres de l’équipe. Il se focalise avant tout sur l’entraineur Thomas Rongen et Jaiyah un joueur en transition de genre. Entre eux se créera une relation tout d’abord conflictuelle qui finira par se montrer émouvante. Le réalisateur va même un peu trop loin dans le pathos en lachant subitement une révélation sur le passé de l’entraineur qui tombe subitement un peu comme un cheveu sur la soupe. Nous sommes bien loin de la réussite de Jojo’s Rabbit aussi drôle qu’émouvant.

Très rare dans le registre de la comédie, Michael Fassbender étonne dans ce rôle d’entraineur au fort tempérament. Il est dans cette histoire comme une sorte de clown blanc un peu largué face à tous les augustes qui compose cette équipe de foot. Dans de tout petit rôles nous serons surpris de voir l’actrice Elisabeth Moss qui joue son ex-épouse. Elle est accompagnée de Will Arnett qui n’a jamais besoin de se forcer pour nous faire rire. Bien qu’inconnus pour la plupart les acteurs des îles Samoa Américaine se montreront souvent drôles voir même émouvants pour certains.

Une Équipe De Rêve de Taika Waititi

Loin du Star Wars sur lequel nous l’attendions, Taika Waititi nous surprend avec cette petite comédie Une Équipe De Rêve qui aurait certainement trouvé plus son public sur Disney+ qu’au cinéma. Il n’arrivera pas à apporter la touche d’originalité que nous espérions de sa part dans cette histoire aux allures de déjà-vu. Ce nouveau film se montre distrayant  mais sera certainement très vite oublié.

MON AVIS :
3/5

A Lire Aussi

Bob Marley : One Love

BOB MARLEY : ONE LOVE de Reinaldo Marcus Green [Critique Ciné]

Bien trop inspiré par Bohemian Rhapsody, le biopic Bob Marley ; One Love aura bien du mal à nous convaincre.

Madame Web

MADAME WEB de S.J. Clarkson [Critique Ciné]

Après Venom et Morbius, le Spiderverse de Sony Pictures  accueille Madame Web dans un long métrage qui risque de faire rager les fans.

Daaaaaali! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

DAAAAAALI! de Quentin Dupieux [Critique Ciné]

Quentin Dupieux signe un hommage très singulier à Salvador Dali dans son nouveau film Daaaali!

L'Étoile filante

L’ÉTOILE FILANTE de Abel et Gordon [Critique Ciné]

Le duo Abel & Gordon se frotte au Film Noir  de manière toujours aussi originale dans leur cinquième film L’Etoile Filante.

A Man

A MAN de Kei Ishikawa [Critique Ciné]

Film le plus récompensé au Japon en 2022, l’intriguant A Man mérite grandement d’être découvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.